article publié le 13 novembre 2012 par le portail de l'immobilier L'Info de l'Immo (lien vers l'article)

 

Le bureau d’études BCO2 Ingénierie crée BAREME CARBONE® et offre aux constructeurs et aux maîtres d’ouvrage la possibilité de procéder à une évaluation environnementale rapide de leur projet immobilier sur les critères énergie et émission globale de gaz à effet de serre.

Si la réglementation RT 2012 a pour but de généraliser la performance énergétique niveau BBC, nombre de maîtres d’ouvrages et de constructeurs souhaitent disposer d’outils permettant de dégager les conditions et les leviers d’optimisation globale de la performance énergétique, bien au delà du périmètre restreint de la simple Réglementation Thermique. C’est à ce besoin essentiel que vise à répondre BAREME CARBONE, et par là intégrer véritablement le double défi du réchauffement climatique et du renchérissement des énergies fossiles.

Pour cela, BCO2 Ingénierie a donc entrepris depuis plus d’un an, avec le concours de quatre partenaires (PRD Office, Paris-Ouest Construction, IGC Construction et la Direction Régionale Réunion de l’ADEME), la mise au point d’une grille simplifiée d’analyse globale des projets de bâtiments. C’est grâce à ces études qu’a été créé BAREME CARBONE, d’ores-et-déjà opérationnel qu’il s’agisse d’opérations de bureaux ou de logements.

BAREME CARBONE propose ainsi une grille simplifiée d’auto-évaluation, et au besoin une étiquette carbone certifiée par un calcul précis et complet effectué par BCO2 Ingénierie, dès le stade de l’esquisse ou une fois le projet finalisé.

Facile d’utilisation car résolument voué à adopter une logique efficace et performante, il présente 12 postes d’analyse desquels chaque utilisateur peut dégager les forces et faiblesses de son projet de construction, avec en outre, sur chaque poste, une illustration concrète des meilleures pratiques et des plus énergivores. Ce système permet à terme la notation objective de la démarche environnementale suivie dans la conception du bâtiment, comme expliqué de manière plus détaillée, et illustré d’exemples concrets de projets notés, dans la notice ci-jointe.

  • La notice…

Principe d’évaluation

Le Barème Carbone a la particularité de réunir toutes les émissions de gaz à effet de serre d’un projet en seulement 12 postes, parmi lesquels on retiendra notamment la construction de l’ouvrage, toutes ses consommations énergétiques prévisionnelles, sa localisation, ses éventuels services collectifs tels qu'un espace de restauration collective ou encore le traitement de ses déchets… Chacun de ces différents postes dispose d’un coefficient pondérateur.

L’ensemble est ensuite caractérisé par une notation globale établi sur un total de 20 points.

Chaque poste comprend une description très synthétique des caractéristiques principales d’un projet particulièrement vertueux (obtenant la note maximale) et d’un autre particulièrement énergivore et émissif en gaz à effet de serre (obtenant la note zéro), fournissant ainsi des lignes directrices tout au long de la conception. Ce système d’évaluation par points, immédiatement compréhensible, permet rapidement de se faire une première idée des principaux points faibles et points forts du projet en cours de conception, et des pistes d’amélioration qui en résultent.

  • Déploiement opérationnel

BCO2 Ingénierie propose plusieurs niveaux d’utilisation du Barème Carbone, ce dernier pouvant ainsi s'inscrire tant depuis la simple utilisation de ses critères en appel d’offre amont, qu'en commission technique, ou jusqu’à l’analyse détaillée de fin de projet avec notation précise et attribution d’une médaille aux projets les plus efficients (Barème Carbone est une marque déposée de BCO2 Ingénierie).

En Aquitaine, la CDPEA (Construction Durable et Performance Énergétique en Aquitaine) et le CFAA (Centre de Formation des Architectes d’Aquitaine) ont complété le programme de leur formation spécifique en analyse carbone des projets de bâtiments, animée par BCO2 Ingénierie, par la présentation détaillée et pratique du Barème Carbone.

  • Les premiers médaillés

Médaille d’Or

L’immeuble de bureaux « Bonne Énergie » de 5 800 m2 utiles (PRD Office, Fassio-Viaud), situé au centre de la commune de Pantin (Ile de France), est un bâtiment R+4 de structure béton, disposant d’un entre-sol à usage de parking, et qui est de performance énergétique BEPOS. Ce bâtiment abritera en 2014 la « Cité Régionale de l’Environnement » d’île-de-France. Avec la note globale remarquable de 15 points sur 20, il est le premier projet de bâtiment à obtenir la médaille d’or du Barème Carbone.

Médaille d’Argent

L’immeuble de bureaux « Darwin » de 1 750 m2 utiles (Cotel Ingénierie, Architectes Côté Sud), situé à Saint-Denis de La Réunion, est un bâtiment R+4 avec sous-sol, de structure béton, de performance énergétique de premier plan (Prebat 1), et est doté d’une installation photovoltaïque dont l’intermittence sera entièrement lissée par un parc de batteries. Avec la note globale de 13 points sur 20, il est le premier projet de bâtiment réunionnais à obtenir la médaille d’argent du Barème Carbone.

Médaille de Bronze

L’opération de construction des 106 logements de la cité du Moulin Vert à Vitry-sur-Seine (Immobilière du Moulin Vert / Jourda Architectes / Paris-Ouest Construction) comprend des immeubles R+3 à ossature béton, façade bois et parking en sous-sol, ainsi que des maisons individuelles groupées à ossature bois. Tous ces logements sont de performance énergétique BBC. Avec la note globale de 11,8 points sur 20, le projet complet décroche la médaille de bronze du Barème Carbone. Le bâtiment E, constitué de maisons individuelles groupées R+2, obtiendrait isolément la médaille d’argent avec 13,5 points.

 

© 2017 BCO2 Ingénierie
BCO2 Ingénierie
Analyse d'impacts envronnementaux